La qualité d'un thérapeute se reconnaît dans son analyse fine de la situation du patient et dans l'argumentation de sa prise en charge. C'est le raisonnement clinique. En thérapie manuelle, nos mains sont loin d'être magiques et fiables et, si nous voulons vraiment progresser et être efficaces, il faudra plus faire appel à notre réflexion. Celle-ci permettra de se poser des questions, de formuler des hypothèses qui  prendront sens une fois les données cliniques rassemblées. Maitland, célèbre professeur australien, encourageait ses étudiants à se poser la question suivante: "Do the features fit?" que l'on peut traduire par "Est-ce que tout colle?". C'est l'antithèse des recettes trop souvent données en rééducation.

Notre Intervenant

Pierre Fisette Mphty, PT, OMT svomp, MAS msk PT

  • Physiothérapeute IMTA (International Maitland Teacher Association)

  • Teacher Candidate IMTA

  • Master Physiothérapie ZHAW Winterthur

  • Intervenant en formation continue, invitation régulière à des congrès

  • Gérant du cabinet Kangaroo spécialisé dans la thérapie manuelle australienne

La meilleure arme du clinicien?

Son raisonnement!